Rechercher

Voici un remède à base de petit cola pour soigner définitivement l’oligo-asthéno-tératospermie

Mis à jour : août 18

Oligospermie, Asthénospermie, Tératospermie et Oligo-asthéno-tératospermie (OATS). Voici un remède à base de petit cola (Ahowé) pour soigner définitivement ces pathologies et redonner vie à votre projet d’avoir un enfant.


Vous avez tant essayé d’avoir un enfant, mais votre projet prend trop de temps à se concrétiser. Les phytothérapeutes de AMANSIBIO mettent désormais à votre disposition leur savoir-faire. Découvrez dans ce contenu, un remède fait à base de petit cola (Ahowé) pour soigner définitivement l’oligo-asthéno-tératospermie. Mais avant tout, qu’est-ce que l’oligo-asthéno-tératospermie et quel est son impact sur la fertilité masculine ? Quelles en sont les causes ? Tout de suite les éléments de réponses.


Qu’est-ce que l’oligo-asthéno-tératospermie (OATS) ?



Pour mieux comprendre le sens de l’oligo-asthéno-tératospermie, il importe de bien cerner les notions telles que : Oligospermie, Asthénospermie et Tératospermie.


L’oligospermie

Encore appelée « oligozoospermie », l’oligospermie se traduit par le faible taux de spermatozoïdes dans le sperme. En d’autres termes, elle indique l’insuffisance de spermatozoïdes dans le sperme. Elle correspond généralement à une numération de spermatozoïdes inférieure ou égale à 15 millions de spermatozoïdes par millilitre. En fonction de la numération exacte mesurée, l’oligospermie peut-être légère, modérée ou sévère.


L’asthénospermie

Encore appelée « asthénozoospermie », l’asthénospermie se traduit par une fatigue des spermatozoïdes dans le sperme. Elle se caractérise généralement par une faible mobilité des spermatozoïdes, ce qui ne leur permet pas de rejoindre l’ovocyte.


Conformément aux normes de l’OMS, cette anomalie correspond d’une part, à la présence dans le sperme de moins de 30 % de spermatozoïdes à la fois rapides et lents et d’autre part, de moins de 40 % de spermatozoïdes à la fois rapides, lents et mobiles sur place.


La tératospermie

Encore appelée «tératozoospermie », la tératospermie se traduit par la malformation de la majorité des spermatozoïdes contenus dans le sperme. Selon l’OMS, on parle de tératospermie lorsque plus de 95 % des spermatozoïdes contenus dans l’éjaculat masculin présentent des malformations.


Ces malformations peuvent être liées à la tête, au flagelle ou à la pièce intermédiaire. De la même façon, elles peuvent avoir des impacts négatifs quant à la mobilité des spermatozoïdes ou leur capacité à féconder l’ovule, entrainant ainsi une infertilité masculine.


De tous ces détails, nous pouvons maintenant nous permettre de donner une définition à l’oligo-asthéno-tératospermie (OATS). Ainsi, l’OATS n’est rien d’autre que la présence d’une combinaison d’anomalies des spermatozoïdes. Autrement dit, il s’agit de l’association des trois pathologies spermatiques ci-dessus développées.


Lire aussi : Le cure-dent GOURO, rare et puissant aphrodisiaque masculin


Quel est l’impact de l’OATS sur la fertilité masculine et sur la qualité du sperme ?


Dans la majorité des cas, l’oligo-asthéno-tératospermie (OATS) ne présente aucun symptôme particulier, si ce n’est une difficulté de concrétiser son projet d’avoir un enfant. Toutefois, cette pathologie impacte négativement la qualité du sperme et elle est bien souvent à l’origine d’une infertilité masculine.


Les personnes qui souffrent de l’OATS produit très peu de spermatozoïdes, peu mobiles et beaucoup d’entre eux sont généralement malformés. Toutefois, précisons que l’oligo-asthéno-tératospermie ne veut pas dire qu’aucun des spermatozoïdes n’est viable.


Quelles sont les causes de l’oligo-asthéno-tératospermie ?


Différentes causes peuvent expliquer l’origine d’une oligo-asthéno-tératospermie (OATS). Au nombre de ces causes, nous pouvons citer :

  • la varicocèle testiculaire (sorte de varice des testicules) ;

  • les infections sexuellement transmissibles : Chlamydia, Gonococcie, Herpès génital, etc.

  • les infections génitales anciennes ou récentes ;

  • la présence d’anticorps anti-spermatozoïdes ;

  • une anomalie morphologique des gamètes mâles ;

  • une carence alimentaire ;

  • le tabagisme et la toxicomanie ;

  • des traitements médicaux (chimiothérapie, radiothérapie, etc.)

  • l’obésité, le stress, etc.

En dehors de tout cela, une carence en calcium, en vitamine D ou en oligo-élément peuvent être des facteurs à l'origine de cette pathologie. Il en est de même en cas d’une forte exposition à la chaleur notamment dans certaines professions.


Le remède naturel de AMANSIBIO pour soigner définitivement l’oligo-asthéno-tératospermie


Les phytothérapeutes de AMANSIBIO se préoccupent activement de la santé des hommes. À ce titre, nous fournissons régulièrement des remèdes à base de nos plantes pour aider tout le monde. Voici ci-dessous les ingrédients suivis de la posologie du remède naturel à base de petit cola (Ahowé) afin de lutter efficacement contre l’oligo-asthéno-tératospermie (OATS).


Cela peut vous intéresser :

- Les 16 vertus extraordinaires du Gombo

- La pharmacopée n° 12 : remède naturel contre l’oligo-asthéno-tératospermie


Ingrédients

· les feuilles de Gombo ;



· le petit cola (Ahowé) ;



· le gingembre ;




Mode de préparation

· découper en petits morceaux et séparément tous les ingrédients ;

· faire sécher à l’étuve ou au soleil (séchage à l’ombre) ;

· faire écraser finement en poudre le Gombo, le petit cola ainsi que le gingembre ;

· mélanger les différents éléments constitués ;

· conserver la préparation ainsi obtenue dans un bocal adapté à cet effet.


NB : Le mélange des éléments doit se faire dans la proportion de :

· 50 % de Gombo ;

· 30 % de petit cola ;

· 20 % de Gingembre.


Posologie

Une cuillerée à café dans un litre d’eau chaude préalablement bouillie ;

Boire ½ de litre le matin et ½ de litre le soir ;

Boire à chaud le matin et ne pas réchauffer le soir ;

Conserver la préparation dans une thermos.


NB : La préparation ne doit surtout pas se faire si l’eau est encore au feu. Il faut d’abord retirer l’eau du feu.


Lire aussi : Adénia lobata : la racine qui multiplie par 1000 le nombre de spermatozoïdes


> Vous pouvez nous contacter via whatsApp, cliquez ici.

©2015 - 2020 par Les remèdes de mon père.